skip to Main Content

La Prédiction

Si la rumination préfère le passé proche ou lointain, la prédiction, elle, aime le futur.  On l’appelle aussi “anticipation prédictive”. Elle a pour propriété de faire de nous des scénaristes de talent, à l’imagination débordante de quoi faire pâlir un producteur Hollywoodien.
Nos compétences en la matière sont riches et variées. Il y a des bien-souffrants spécialistes du drame sentimental “Mon histoire d’amour va mal se finir“, du thriller psychologique “Personne ne le sait mais mon boss est un psychopathe“, du film catastrophe “mon avion va s’écraser” ou d’horreur “Il y des fantômes dans mon appart“, de la série hospitalière “j’ai la maladie la plus incurable du monde” …

De scénaristes nous voici voyants extra-lucides… enfin lucides, ça reste à voir !!!

Ma prédiction pour mon prochain départ en vacances

Nos boules de cristal disent-elles toujours la vérité ?

Comme la rumination nos prédictions peuvent devenir obsessionnelles et se projeter sur l’écran noir de nos nuits blanches chantait Nougaro. Même occasionnelles, de jour comme de nuit,  elles sont rarement optimistes. Bien oui, si elles étaient optimistes, ce ne serait pas drôle !

Le bien-souffrant les préfère très pessimistes du genre catastrophiques. L’histoire que nous nous racontons à nous-même est en général tourmentée, douloureuse, effrayante ou triste, cela dépend du thème. Elle se présente sous forme de pensées : “ça va mal se passer”, “Il/elle va me quitter“, “je vais tomber malade”, “je vais mourir“, “les gens que j’aime vont tomber malades”, “les gens que j’aime vont mourir“, “je vais me faire virer” etc.

De nos pensées découlent des émotions de peur, ou de colère ou de tristesse. Il ne faut pas grand chose pour que la mécanique se mette en route à l’image d’un train lancé à vive allure qui sifflerait “et si”, “et si” “et si” et si j’ai un cancer, et si j’y arrive pas”, “et si je meurs” …

Faire des prédictions a du sens !
Vous ne croyez pas ?

Faire des prédictions, et les pires de surcroit, est une tentative comme une autre de se prémunir  contre les risques de toutes sortes comme par exemple la déception, contre les dangers y compris les plus graves. Rendre l’inconnu, connu, est une pratique efficace pour rester en vie.

  • “Prévoir, c’est à la fois supputer l’avenir et le préparer ; prévoir, c’est déjà agir” (Henri Fayol)
  • “Gouverner, c’est prévoir” (Emile de Girardin)
  • “Savoir pour prévoir, afin de pouvoir.” (Auguste Comte)

Le bien-souffrant prévoit mais il prévoit trop !!!

Vous voulez continuer à faire des prédictions ? Evitez
  • le lâcher prise : “Les choses fonctionnent en ma faveur ” “je suis exactement là où je fois être” (2 mantras de la guérison)
  • travailler le sentiment de sécurité intérieure
  • la confiance en soi : “je suis capable”
  • la réalité : chercher des informations concrètes et précises
Back To Top