skip to Main Content

L’idéalisation

La réalité, ce truc abominable qui inclue l’éventualité de ne pas avoir ce que l’on veut, de se tromper ou d’être déçus !!! Pouah !!!!

Heureusement, nous avons ce qu’il faut, nous les bien-souffrants, pour la transformer en quelque chose de beaucoup plus acceptable, de merveilleux au gré de nos désirs et de nos aspirations : l’idéalisation.

Eva est heureuse, elle est enfin protégée de l’échec  : « j’ai trouvé Le job de rêve. Impossible que ça marche pas. C’est trop génial !!!!  » nous dit-elle. Fini l’abandon pour Louis, il a rencontré sa flamme jumelle, son double, son alter ego, sa moitié  : « C’est la femme parfaite, celle que j’attendais. Nous sommes faits l’un pour l’autre, ensemble pour la vie». Frédéric a éloigné le spectre du rejet puisque son « meilleur ami » ne le trahira ni ne me décevra “jamais”. Notez que “jamais” est peu compatible avec la notion de réalité. Quant à la piscine du bateau de croisière, c’est évident qu’il n’y aura qu’une petite dizaine de personnes autour et dedans. 10… grand maximum et peut-être même Penelope Cruz ou Shakira en train de danser autour… dans Closer, ils ont dit qu’elles adoraient prendre leur vacances au mois d’Août.

L'utilité d'une bonne idéalisation
  • Elle pare la personne ou la chose (objet, projet, lieu, etc.) désirée de qualités qu’elle n’a pas ou que nous voulons qu’elle ait.
  • Elle éloigne le spectre de l’abandon, de la trahison, du rejet
Faut jamais fâcher un bisounours !

Faut jamais fâcher un bisounours !

Avec elle, personne ne se mettra en travers de votre route. Les choses vont se passer exactement comme vous le voulez.

Pour continuer à idéaliser, évitez
  • la réalité
  • le pragmatisme
  • l’acceptation de “ce qui Est”

Back To Top